maison associative enfance famille école

Médiathèque A. Chedid… laïcité mon amour



Source : La Marseillaise
Date : 6 décembre 2015

La Seyne. La Maefe organisait hier ses premières Assises de la Laïcité. Une journée consacrée au vivre ensemble.



Les enfants tirent les chaises, se mettent en rond autour de l’animateur : « Et si pendant un mois on ne mangeait que des légumes ? Vous en pensez quoi ? Non, non, ne levez pas la main, prenez la parole. » Autour, deux ou trois gamins pouffent de rire, les autres manifestent un grand dégoût… L’une des premières tables rondes des Assises de la laïcité a bien démarré. Organisées par la Maefe (Maison Associative Enfance Famille Ecole), elles se tiennent à la Médiathèque Andrée Chedid, en plein coeur du quartier Berthe à La Seyne (lire aussi la Marseillaise du 30 novembre).
« Nous voulions organiser un événement qui mette en valeur tout le travail réalisé avec les enfants durant l’année », explique Estelle Gaudry, directrice de l’association qui oeuvre au bas du Floréal ou encore au centre de loisirs Jean Zay auprès de 250 familles et quelques 120 enfants. Le constat ? La multiplication des amalgames entre culture, origine, identité et religion, qui mènent à des exclusions au sein des groupes d’enfants. « Alors, on a voulu travailler sur la laïcité, une valeur que nous portons, et le vivre ensemble. » Et tout ça en réalisant une fresque collaborative (avec l’artiste Daniel Chaland), en faisant du théâtre ou de la vidéo, durant l’année, mais aussi au cours de la journée d’hier. Et surtout permettre aux enfants, le matin, et aux adultes, l’après-midi, de s’exprimer, d’échanger librement sur le sujet… « C’est aussi une séance de travail : les animateurs réalisent une collecte de données qui va nous aider à concevoir notre prochain projet pédagogique. »
Les saynètes se multiplient (comme celle mettant en scène la cantine avec du « supposé » porc dans l’assiette, que les enfants ne mangeront pas), les performances artistiques, des contes, des jeux de société coopératifs… Plusieurs associations mettent la main à la pâte : le foyer Wallon-Berthe, Omaseyne (qui a assuré le concert de clôture), l’Omase, l’Amiq, l’Espace culturel Tisot, ou encore l’association Expressité Libre. Du côté de la municipalité, on se félicite de l’initiative : « la mairie de La Seyne est engagée sur ces questions de vivre ensemble et de laïcité. Et aujourd’hui, le livre et la culture sont les meilleures armes à opposer à l’obscurantisme. Parce qu’ils peuvent être des outils pour l’égalité des droits et la lutte contre les discriminations », explique Bouchra Reano, conseillère municipale en charge de la promotion de l’égalité, des bibliothèques et de leurs projets.
La Médiathèque Andrée-Chedid ? Des projets, elle en a plein depuis son ouverture voici trois ans, notamment en lien avec les structures du territoire. Surtout quand on parle de laïcité et d’accès au savoir. « Nous partageons les mêmes valeurs avec la Maefe : la médiathèque est un lieu d’expression de la laïcité. Un lieu même plus apaisé que l’école » conclut Julien Barlier, conservateur des bibliothèques de la ville de La Seyne. Une réflexion de fond est lancée.

G. DE SAINT VULFRAN


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Nos partenaires

x

À voir Également

eau

Les enfants sensibilisés à l’importance de l’eau

Source : Var Matin Date : 29 mars 2016   L’association Maefe (Maison Associative Enfance, Famille, École) a reçu Isabelle Nereau, responsable de la cellule qualité au sein de Veolia, ...